Caractéristiques des enfants de 6 à 9 ans :

 

Dès 6 ans l’enfant consolide ses apprentissages antérieurs. Il passe de l’esprit absorbant à l’esprit comprenant. De 6 à 12 ans, il raisonne et questionne sans cesse,

il se construit :

• Socialement : en tant que membre d’une collectivité, il cherche la compagnie de  ses pairs. Il aime être avec des amis, agir en groupe.

• Moralement : il développe une conscience nécessaire à la vie sociale et communautaire. Il a un grand sens de la justice et veut distinguer ce qui est bien de ce qui est mal. Il se pose des questions sur ce qui est acceptable ou inacceptable.

 • Du point de vue de l’imagination : elle permet d’accéder à ce qui n’est pas visible ou directement perçu par les sens. Cette faculté créatrice lui permet de s’élever abstraitement.

• Culturellement : l’enfant acquiert la culture

• Intellectuellement : l’enfant s’intéresse à tout et a  la capacité d’accéder à beaucoup plus qu’on ne pense.

L’enfant étant passé du « je » au « nous », il est capable de se décentrer de lui-même et de se tourner vers le monde.

Ainsi, la pédagogie Montessori englobe l’enfant dans l’Histoire : l’histoire de la Terre, du langage et des mathématiques. En l’impliquant de cette manière, notamment à travers les grands récits, on le rend conscient de ce qu’il doit à ceux qui l’ont précédé. On le rend également responsable de la suite de l’Histoire.

LE PROGRAMME 

Le découpage 3-6 ans / 6-12 ans (qui peut être recoupé en 2 cycles 6-9 et 9-12) peut paraître artificiel. Il n’est pas gratuit. Il correspond, selon Maria Montessori, à deux plans bien distincts du développement de l’enfant.

Comme précisé plus haut,  l’enfant avant 6 ans est entièrement centré sur la construction de sa propre personne intellectuelle et émotionnelle de ce qui l’entoure. Après 6 ans, il devient capable de se décentrer, d’entrer dans l’abstraction et utiliser

son imagination pour concevoir ce qui est loin de lui, dans le temps ou l’espace.

 

 

FRANCAIS

Ecrire et lire

Savoir écrire, c’est à la fois connaître la forme des lettres, savoir les tracer et les relier

entre elles en respectant l’horizontale une action physique. Mais c’est aussi savoir

composer des mots, des phrases de paragraphes, des textes : une action

intellectuelle.

Comme pour la lecture, il faut apprendre l’outil « le code » et le but de l’outil

« le sens de ce qui est écrit ou lu ».

Il y a beaucoup d’étapes pour que l’enfant devienne un bon lecteur et maîtrise

réellement l’écriture. Toutes sont indispensables, à Montessori, on décompose

soigneusement chacune d’elles en utilisant le matériel adapté à chaque phase.

Analyse des mots

Dans le cursus Montessori, 6 ans est l’âge des « Grands Récits », ces  derniers

transportent l’enfant dans le temps et l’espace pour lui raconter ce qui s’est passé

avant lui depuis l’apparition de l’Univers.

L’un des récits concerne l’invention de l’écriture, un autre celui de notre  langue.

Celle-ci est donc vivante, elle évolue, elle a une histoire. Apprendre  son histoire,

permet de mieux comprendre les mots.

Apprendre l’histoire de la langue permet même parfois de comprendre des mots que l’on ne connaît pas.

La conjugaison

Dans le domaine de la conjugaison l’approche Montessori propose un vrai pas à pas dans la découverte.

Il n’est pas question de mettre l’enfant en difficulté face à un verbe conjugué à toutes les personnes en lui enjoignant de les mémoriser.

Il y a d’abord un travail d’approche avec la distinction entre le nom et le verbe, la découverte des différents aspects du verbe et la sensibilisation aux notions de passé, présent, futur.

L’enfant a aussi déjà travaillé sur les pronoms, ce qui facilitera bien entendu la compréhension des personnes de la conjugaison.

Explorer la phrase pour comprendre la fonction des mots

Le but de cette activité est de diriger l’attention de l’enfant vers la fonction des mots ou des groupes de mots afin qu’il puisse mieux comprendre et interpréter ce qu’il lit. A ce stade, l’enfant à besoin de savoir lire avec facilité et doit avoir travaillé sur toutes les natures de mots (nom, adjectif, verbe, etc.). Il va maintenant analyser la structure des phrases en expérimentant comment chaque partie est reliée au verbe à l’aide du matériel mit à disposition.

L’expression écrite

La grammaire, le vocabulaire, l'orthographe ne sont pas des fins en soi : ce sont des outils d’expression de communication, de création artistique. Il existe un autre outil à ne pas négliger : le style. Ce qui permet de s’exprimer d’une façon adaptée à des buts et à des publics particuliers. Il convient d’apprendre et de développer les outils et les qualités de style, ainsi que l’imagination.

 

L’expression orale

Il faut aider l’enfant, le plus tôt possible, à s’exprimer aisément en public. Un enfant issu d’une école Montessori n’a normalement aucune crainte à parler devant les autres, car il a confiance en lui et il a l’habitude d’échanger en groupe avec ses camarades. Il faut lui montrer comment organiser ses idées et lui apprendre l’art de captiver son audience.

 

MATHEMATIQUES

 

L’ «histoire des nombres» aide les enfants à comprendre la puissance des mathématiques et les motive à continuer l’exploration des chiffres.

La progression dans le cursus de mathématiques Montessori n'est pas strictement linéaire. Maria Montessori a envisagé les mathématiques comme une progression à trois niveaux : 

le premier niveau se compose des nombres de un à dix, la valeur de la place t les quatre opérations. 

le deuxième niveau est dédié à la mémorisation des faits mathématiques.   

le troisième niveau est l'endroit où les enfants étudient la hiérarchie, c'est-à-dire comment les nombres dans le système décimal sont liés et regroupés. Au départ, ils travaillent de l’unité aux millions. Plus tard, ils apprennent que le concept de nombre est infini. Les enfants sont libres de grimper d'un niveau à l'autre tout en explorant différents concepts de

mathématiques simultanément.

En travaillant à l’aide du matériel Montessori, il absorbera ces notions concrètes qui le conduiront plus tard vers des notions plus abstraites. À partir de ce moment, l’enfant aura le potentiel de comprendre et d’apprécier les mathématiques. Il pourra construire lui-même sa capacité de penser et de raisonner. Celui-ci sera requis pour un travail d’abstraction ultérieur.

La géométrie

Dans une classe Montessori tous les matériaux mathématiques ont un aspect géométrique. Les enfants entre 3 et 6 ans étudient les lignes, les angles et les figures planes, ainsi que les mesures linéaires et cubiques. Dès 6 ans,  les enfants utilisent des boîtes de cubes (binôme, trinôme) et de prismes. Grâce à leurs apprentissages, les enfants sont en mesure de découvrir des concepts abstrait de l’algèbre, en utilisant des matériaux qui autrefois faisaient partie de leurs expériences sensorielles.

 

 

SCIENCE DE LA NATURE  

Les plantes et les animaux sont une partie essentielle de l’environnent des 6-9 ans. Les enfants étudient l’anatomie, la physiologie et la classification des êtres vivants en utilisant des ressources en classe telle que des livres, des cartes de nomenclature et des diagrammes. Ils écrivent des rapports en commençant par une simple étude d’un organisme à une étude plus avancée de plusieurs organismes. Sur l’étude comparative des formes de vie, les enfants font des liens entre les organismes d’aujourd’hui et leurs prédécesseurs sur la ligne de temps de vie. Comme les conditions sur la terre ont changé, les organismes qui ont été plus complexes ont évolué.

GEOGRAPHIE

Maria Montessori a appelé son cours pour les enfants dès 6 ans « l’éducation cosmique ». Il y a deux directions impliquées dans ce concept. Tout d’abord, l’enseignement commence toujours par une étude de « l’ensemble », qui donne aux enfants une vision unique et une base holistique pour leur éducation. Deuxièmement, il est souligné que chaque partie du cosmos est liée et contribue à l’ensemble. Au fur et à mesure que les enfants étudient la géographie et d’autres sujets, ils s’intéressent non seulement au monde et à son fonctionnement, mais aussi à leur rôle individuel et à la part qu’ils peuvent jouer dans l’histoire continue de l’humanité.

Le Grand Récit de « la création de l’univers » donne une vision de l’ensemble, pour ensuite passer à des études plus détaillées sur la terre et sa place dans l’univers.

 HISTOIRE

Le sens du temps personnel de l’enfant est le point de départ du programme d’histoire. En notant le passage des jours, des mois et des anniversaires, les enfants développent cette conscience du temps. Le sens historique du temps à travers les lignes temporelles de la vie et des premières personnes est aussi enseigné, puis la ligne du temps « av. J.-C./apr. J.-C. Ces aides visuelles présentées avec des histoires, des spécimens et des artefacts, aident les enfants à comprendre l’évolution de la vie et le développement des civilisations.

 

 

LANGUES ETRANGERES : ANGLAIS, ALLEMAND

L’Ecole Bilingue Montessori "Little Seed" estime que l'enseignement des langues étrangères correspond aux objectifs généraux de la pédagogie Montessori. L'étude des langues étrangères n'est qu'une façon d'humaniser une autre culture. De la 1H à la 3H, l'objectif est d'exposer les enfants aux sons de l'anglais afin de les mettre à l'aise en l'écoutant, en le répétant et en le parlant avec des mots et des phrases simples. Dès la 4H, nous visons à développer le vocabulaire et la grammaire des élèves afin qu'ils puissent commencer à manipuler et à utiliser la langue. De plus, ils commencent à lire et à écrire en anglais en classe et à la maison. En 4H, la langue allemande est aussi enseignée par immersion. Vocabulaires, textes, histoires et jeux de rôle sont proposés.

 

 

MUSIQUE

La musique élémentaire s'appuie sur les fondements du programme d'études « Sensoriel » de la section 3-6 ans. Ces derniers ont développé un contrôle raisonnable du mouvement, ont perfectionné leur capacité d'écoute et ont eu l'occasion de chanter, de faire de la musique et de bouger en musique. L'enseignement de la musique élémentaire cherche à trouver un équilibre entre le développement des compétences et l'exploration libre et encourage un désir naturel d'expression personnelle. Il vise également à développer le vocabulaire musical de l'enfant et à le sensibiliser à toutes sortes d'expressions musicales. La musique a le potentiel de développer l'intellect et aussi les aptitudes sociales. De nombreuses compétences liées à la musique contribuent au fonctionnement cognitif.

 

ART / ACTIVITES CREATRICES

L'enseignement élémentaire de l'art vise à trouver un équilibre entre l'enseignement des compétences et l'exploration libre à encourager le désir naturel de l'enfant à s'exprimer, à construire le vocabulaire artistique de l'enfant, à le sensibiliser aux artistes et à leurs techniques et à la connaissance des différentes formes d'expression artistique, de l'architecture à la peinture en passant par la sculpture et l'infographie.

Par le biais d'aventures artistiques, les enfants prennent conscience de la contribution des arts et des artistes aux sociétés et aux cultures, passées et présentes. Ils développent un respect pour cette apport. Ils acquièrent une appréciation durable de l'art du double point de vue du participant et du public et qu'il peut être une méthode non-verbale d'exprimer des opinions, des perceptions, des sentiments et de l'histoire.

 

GYMNASTIQUE

 

L'éducation physique élémentaire s'appuie sur l'équilibre et les habiletés motrices pratiquées dans la structure 3-6 ans. L’école Montessori cherche à inculquer aux enfants l'amour de l'activité physique, un intérêt sain à rester en forme et une appréciation du bien-être émotionnel que l'activité physique régulière peut procurer. Le programme d'éducation physique élémentaire donne aux enfants l'expérience nécessaire avec les principes de base d'un bon esprit sportif. La compétition est maintenue à un niveau sain, l'accent étant mis sur le travail d'équipe et la coopération, le développement d'un bon esprit sportif et la capacité de bouger comme moyen d'atteindre le bien-être pour la vie.

Nous contacter

Adresse

70, Av. des vergers

1963 Vétroz